Si je peux coudre aujourd'hui c'est grâce à ma maman qui me prête sa machine. C'est aussi par elle que m'est venu l'envie d'apprendre à utiliser seule cette machine que j'ai longtemps observé, quand j'étais gosse, sans pouvoir y toucher. Cette machine est dangereuse interdiction d'y toucher ! Donc j'ai touché mais seulement avec les yeux.....

A l'époque, elle m' expliquait comme même ce qu'est la canette, comment on met le fil.... Pleins de choses que j'ai mémorisé et qu'aujourd'ui je retrouve.

Tout çà pour dire que c'est pour ma maman que j'ai réalisé ce pique-aiguilles et l'étui à aiguilles coordonné.

DSC00733

DSC00734

De la feutrine pour piquer les p'tits ustensiles, des brides à base de restes de fils de coton, boutons récupérés, le tissu principal vient d'un pantalon (un morceau de ce même pantalon est devenu un sac y'a pas très longtemps...)

Ce sont des petits riens comme çà qui font...... beaucoup !!

* TITSAB *